Hóng hóulóng


As the first cold days came, the robin or red breast we knew for 2 or 3 years came to die peacfully.  It must have been a pretty good bird to escape from the cat we used to have…since the meal was better elsewhere.  That good fellow is already replaced by a nice & dynamic young descendant af his own , let suppose it so.   As it could be perceived as morbid I precise that it is not the dead animal corpse that cling into my interest but the memory.  of the elegant though combative gentleman that it was.

Hello, un rossignol est mort, de sa belle mort malgré le chat noir qui rode encore.  Bravo à lui, et soyons sur que son remplaçant sera aussi habile que lui.  C’est moins l’animal mort qui a retenu mon attention que les matériaux dont il était constitué vivant, et …bref les photos parlent d’elle-mêmes mais ce n’est pas morbide, je crois.

2 réflexions sur “Hóng hóulóng

mais tu vas parler, oui ?!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s