Serste (Dictionnaire des orpherimes)


ATTENTION  :  serste n’est pas une rime riche à VERSTE selon la versification classique si je l’avais su je n’aurais pas écrit cet article, et mème aucun, sauf le 1er.  La rime riche doit comporter 3 phonèmes. Serste est une rime suffisante, à savoir qu’on retrouve 2 phonèmes, er et ste… encore que selon les puristes le e muet fait qu’il n’y a plus que erst, qui serait un alors un seul phonème car ces gens n’ont pas de langue, ils n’ont que des stylets, de pinces à épiler et de petites épingles à planter dans de jolis papillons et c’est ça qu’ils appellent l’amour de la nature ou la poésie.   La poésie médiévale se contentait d’assonance.

Serste (nom, paléoantique, en voie de disparition, de la langue paléo eurasienne kerst  « coquillage » ( on trouve en estonien *kest « coquille » ou en proto-indo-européen *kar « pierre, rocher » ) : coquillage servant de monnaie entre tribu néolithique, attesté dans l’ouest de l’Europe. Sous le mème vocable ont pu se rassembler plusieurs espèces correspondant à plusieurs pratiques qui purent cohabiter  :

winged-mapleleaf-mussel
arnaque néolithique

La mulette perlière, moule d’eau douce, a été utilisée entre groupes tribaux de la façon suivants  :  une tribu rendait un service à une autre en échange d’une valve et d’une perle. Par la suite le groupe qui avait rendu le service pouvait en demander un en échange  :  il présentait alors  la perle et la valve. La perle était la valeur du service, et la valve le cachet l’authentifiant puisque la tribu qui l’avait donnée gardait la 2ème valve correspondante.  Ce système ne pouvait fonctionner qu’entre gens de confiance, un aide mémoire des dettes réelles, puisque si le débiteur ne conservait pas les valves il lui devenait aisé de contester les demandes de contreparties.  C’est pourquoi les perles devinrent une simple monnaie d’échange banale, mais de grand prix.

Il est à noter que les moules d’eau douces sont un marqueurs de bio-diversité  :  elles ont quasiment disparu des fleuves et rivières européens, de là à accuser l’€ et l’ultra-libéralisme…

AF_40002_D_Ancylus_fluviatilis_b
Ancyle

L’ancyle ou patelle d’eau douce  s’utilisait de manière plus simple et aussi plus voyageuse  :  un coquillage valait un autre. l’avantage de l’ancyle tient à sa forme qui permet de l’empiler et donc de le conserver dans un volume modeste.  Ainsi le voyageur pouvait transporter de la valeur assez commodément pour l’époque.

Un fleuve en Turquie actuel a transforme les serstes en monnaie métallique  : le Pactole !  Ce fleuve est très riche en Electrum, un alliage naturel d’or et d’argent, qui se déposait sur les serstes, rendant celle-ci plus précieuses encore.  La richesse des Lydiens, qui vivaient alors sur les rives de ce fleuve devint légendaire par tout le monde antique.  Elle eut aussi pour conséquence que le fleuve fut pollué de manière infâme et que les mollusques le désertèrent.

330px-BMC_06
D’après la forme de cette monnaie lydienne en electrum il ne fait guère de doute que le modèle en ait été la patelle d’eau douce

 

Le roi des lydiens, Crésus, fit preuve de l’imagination des malfaiteurs capitalistes  :  il fit mouler les coquillages directement dans l’electrum créant ainsi les 1ères pièces de monnaies métalliques.  La sesterce répandue dans toute l’Europe par la suite tient probablement son nom des monnaies initialement présentes dans ces contrées, les serstes, témoignant de la résistance humaine à la folie financière.

♦ Rime avec : verste

Dictionnaire des orpherimes

 

On soulevait ici l’autre jour, et ici précédemment, la grave question des mots sans rime, belge, bulbe, camphre, clephte, dogme, goinfre, humble, meurtre, monstre, muscle, pauvre, quatorze, quinze, sanve, sarcle, sépulcre, simple, tertre et verste. Ce petit dictionnaire donnera chaque jour la définition d’un des mots nouveaux proposés, puisqu’il est bon que chaque mot ait un sens afin que chacun comprenne en l’entendant la même chose que ce qu’à voulu dire son interlocuteur. Quant aux citations, s’agissant d’illustrer des néologismes, le lecteur comprendra qu’il a été nécessaire d’améliorer nos sources. * à suivre, avec l’aide des collaborateurs bénévolontaires.

10 réflexions sur “Serste (Dictionnaire des orpherimes)

  1. Payer en coquillages. Une bonne idée. Par contre bonjour l’ odeur du portefeuille !
    De là vient sûrement les expressions « flairer la bonne affaire » ou « sentir que c’est une transaction qui sent mauvais  » ! Selon la fraîcheur de la monnaie …
    Il y a aussi l’ expression  » payer en liquide ». Le fruit de mer pourri , et ne rend plus qu’ un liquide verdâtre et puant 😉

    Aimé par 1 personne

  2. excellent article très documenté

    j’ai suivi le lien pour Pactole : « Le mot pactole est synonyme aujourd’hui d’une source de richesse, de profit . Il s’agit d’une antonomase lexicalisée et qui a perdu son sens originel. »
    Bon je suis le fil d’antonomase maintenant ….

    Aimé par 1 personne

mais tu vas parler, oui ?!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s